Just another WordPress.com site

Articles tagués “neige

[ Bonjour la neige ]

Suite à l’épisode neigeux et éprouvant actuel et la note de Bouletcorp,à laquelle j’adhère totalement,  j’ai décidé de vous faire part de ma consternation face à l’incapacité des autorités de notre pays lors d’une crise météorologique.

Afin de vous faire comprendre mon humeur première face à la neige, je dois vous raconter mes rapports avec elles, outre les bonshommes de neige en couche culotte, les glissades et les cours ratés, ce pourquoi j’ai tant aimé la neige, il y a les épisodes voitureux. L’an dernier, j’ai mis seulement 8 heures pour faire Dunkerque-ma campagne, soit 280 kms, c’est alors que je fus consternée par les sociétés d’autoroute qui partent du principe que lorsqu’une portion est gratuite, on ne la déneige pas, lorsqu’on paye, la saleuse vous ouvre la route, telle les motards convoyant le président de la république. Situation qui s’est vérifiée lors du dernier épisode neigeux en Bretagne, où chacun sait que les autoroutes ne sont pas payantes, où certaines personnes sont restées coincées dans leur voiture toute la nuit, sans être informés.

Et puis cette année, en faculté à Mont Saint Aignan, je décide, pas plus tard qu’hier de partir plus tôt de l’université, afin d’éviter l’épisode neigeux, qui fut autour de Rouen une sorte de tempête, des flocons gros comme des moineaux dont on ne voyait l’arrivée que 50m avant leur chute. Il m’a fallu 3h30 pour faire 35 kms, entre les gens qui ne savent pas rouler sous la neige, ayant trop vu aux JT de voitures emportées sur la glace, et ceux qui ne comprennent toujours pas le mot courtoisie. Mais enfin, j’aimerais tout de même que l’on m’explique, comment, alors que les chutes importantes de flocons étaient prévues, les autorités n’aient pas salé les routes ?! Se retrouvée coincée 2 heures dans une côte parce qu’elle n’a pas été salée, et que la montée est presque mission impossible, ainsi chacun risquant un accrochage, l’acharnement est nécessaire afin de se dépatouiller de cette glissade ne voyant aucune issue, aucun tas de sable sur le bord de la route, ni d’informations à la radio. Cette côte ayant bloqué la nationale sur 10 kms.

Je n’ai pas d’opinion politique à apporter, c’est juste une consternation face à l’incapacité de notre Etat à gérer une crise météorologique, autant que financière, lorsque que cette première est annoncée. Et lorsqu’ils sont touchés, par exemple sur Paris, rejette la faute sur Météo France, c’est tellement plus facile quand c’est la faute des autres, je suis d’accord [ironie]. C’est ainsi qu’une fois de plus les mains crispées au volant, je pestais, je ralais, afin de ne pas craquer, ni fondre en larme, face à ce brouhaha immense.

Je hais la neige quand il est question de prendre la voiture, ce qui ne m’empêche pas de l’aimer quand il s’agit de prendre mon appareil photo, et de mettre les mains dedans afin d’en faire des bonshommes de neige.

Publicités